Menu

Les Voix Féministes de Charlevoix dénoncent le premier féminicide de l’année

Écrit par Kevin Vallée Date : 12 jan. (9H40)
À la une
Le comité Les Voix féministes de Charlevoix, composé des 4 groupes de femmes de Charlevoix, dénoncent le premier féminicide de l'année qui a eu lieu à Granby le 5 janvier. L'intervenante de la Maison La Montée était de passage sur les ondes du FM Charlevoix vendredi matin afin de sensibiliser à la cause.

Madame Caron a expliqué que le contrôle coercitif était la « racine » des hommes violents. Froidement, aux yeux de la loi, les « micro-actions légales » ne sont pas repréhensibles. Ce sont elles qui permettent toutefois de garder l’emprise sur les victimes.

« Les meurtres des femmes et des enfants par un conjoint font toujours partie d’un continuum de violences et de domination trop souvent non reconnu socialement. », dit-elle :

Une étude britannique estimait, plus tôt cette année, que 92% des victimes de féminicides avaient au préalable vécu du contrôle coercitif.

Les organismes de la région appellent les victimes à suivre leur instinct et demande à la population à être attentif aux signes chez les proches. Elle spécifie aussi qu’afin d’éviter les féminicides, il faut « planifier la séparation » et « dresser un filet de sécurité », chose qui peut être encadrée par les intervenant(e)s.

Si vous avez des inquiétudes pour vous ou pour une proche, si vous avez peur, si vous vous sentez prise, contrôlée, surveillée ou contrainte, des ressources existent. Appelez l’un de ces 4 groupes de femmes ou directement SOS Violence conjugale : 1 800 363-9010 (24h/7jours).

Le comité Les Voix féministes de Charlevoix

La Maison La Montée : 418-665-4694

Centre des femmes de Charlevoix : 418-435-5752

Le CALACS de Charlevoix : 418-665-2999

Centre-Femmes aux Plurielles : 418-665-7459