Menu

Un réseau de transport collectif à 3,2 M$ en branle dès le 4 juillet

Écrit par Date : 10 juin. (12H18)
À la une
Mobilité Collective Charlevoix est enfin en mesure d’en partager davantage sur son réseau de transport interurbain sur le territoire du grand Charlevoix.

Après des demandes de financement supplémentaire et des négociations avec le soumissionnaire, l’organisation mandatée par les deux MRC confirme qu’elle peut accorder le contrat à Groupe Autocar Jeannois Inc. Le montant du contrat est dévoilé : il en coûtera près de 3,2 M$ pour opérer le réseau pour les cinq prochaines années, soit 30% plus cher que ce qu’estimait l’organisation.

Nancy Tremblay, directrice générale de Mobilité Collective Charlevoix, explique que sans surprise, le prix de l’essence est la raison principale de ce dépassement de coûts:

Le réseau sera mis en branle avec un peu de retard. Au lieu d’être le 20 juin, le grand lancement se fera le 4 juillet. Le coût d’un passage simple sera de 5$ et des passes mensuelles pourront être achetées. Écoutons Mme Tremblay expliquer brièvement en quoi consistera le réseau :

Les citoyens considérés en périphérie, soit Baie-Sainte-Catherine, Saint-Siméon, Notre-Dame-des-Monts, Les Éboulements, Saint-Urbain et Petite-Rivière-Saint-François, devront rejoindre le réseau avec un service sur demande, dont la réservation devra se faire minimalement deux heures à l’avance.

Rappelons que les MRC ont dû cautionner l’organisation pour 2023 avec un montant pouvant aller jusqu’à 100 000 $ lors de leur dernière séance du conseil des maires.