Menu

Un titre honorifique de maître meunier pour un Charlevoisien

Écrit par Date : 25 mai. (17H28)
À la une Culture Les Éboulements
C’est lors d’une cérémonie, jeudi en après-midi, que Jean-Guy Tremblay s’est vu honorer du titre de maître meunier par l’Héritage canadien du Québec, propriétaire du Moulin seigneurial des Éboulements depuis 1962.

Cela fait plus de 30 ans que le septuagénaire se dévoue à la meunerie faite main. Malgré son âge avancé, il est toujours à l’œuvre pour garantir le bon fonctionnement de la structure et assurer la préservation du savoir-faire traditionnel transmis de génération en génération.

Le bâtiment des Éboulements réside dans les derniers sites seigneuriaux du Québec dédié annuellement et entièrement à la production de farine selon les méthodes artisanales ancestrales.

En 2016, il est identifié comme patrimoine culturel immatériel par la municipalité des Éboulements. Le Gouvernement du Québec a aussi reconnu l’importance de son héritage en 2022. À cela s’ajoute sa présence dans l’Inventaire des Ressources Ethnographiques et du Patrimoine immatériel de l’Université Laval.

La remise de ce titre à M. Tremblay s’inscrit dans une période où la relève du domaine constitue un enjeu de taille. Il est d’ailleurs question d’une nécessité afin d’assurer la transmission du savoir-faire ancestral et de conserver la pratique et l’art de la meunerie.