Menu

Assurance-emploi : le CNC presse Ottawa d’agir

Pour faire passer son message, le CNC a lancé une série de publicités dans plusieurs grands quotidiens francophones et anglophones, ainsi qu'en ligne.

« Il faut agir, maintenant », a déclaré Pierre Céré, porte-parole du CNC.

La directrice du Mouvement action chômage de Charlevoix, Julie Brassard, ajoute « que le gouvernement connaît les problèmes qu’il faut corriger et possède tous les leviers pour y arriver : il l’a déjà fait de manière temporaire pour répondre à la crise économique et sanitaire actuelle ».

Pour elle, la mesure temporaire est « la démonstration la plus claire qu’une réforme permanente est possible et nécessaire, pour un régime plus juste, plus accessible et mieux adapté aux nouvelles réalités ».

Le Conseil rappelle qu’il existe un large consensus pour « un véritable régime d’assurance-emploi ».  Plus de 250 organisations, syndicats, municipalités, parlementaires d’un océan à l’autre et représentants de la société civile qui ont appuyé sa résolution AE-21.

Cette dernière demande au gouvernement fédéral « d’utiliser les mesures temporaires comme point de départ pour mettre en place une réforme permanente de l’assurance-emploi assurant un accès juste, universel et adapté aux nouvelles réalités du monde du travail. »