Menu

Le MAC voit un gain majeur dans le budget Freeland

La directrice, Julie Brassard, estime qu’un « gain majeur «  a été fait avec  « l’établissement prévu d’une norme universelle d’admissibilité, établie à 420 heures . Il s’agit là d’une revendication historique du mouvement des chômeurs et chômeuses », dit-elle.

L’assouplissement annoncé des sanctions de fin d’emploi et la prolongation de la période de prestations maladie de l’assurance‑emploi de 15 à 26 semaines sont aussi de bonnes nouvelles.

La directrice du MAC applaudit aussi le renouvellement du projet pilote pour les travailleurs et travailleuses saisonniers offrant cinq semaines supplémentaires de prestations dans 13 régions de l’Atlantique, du Québec et du Yukon.

Le Mouvement Action-Chômage de Charlevoix salue aussi «la décision de prolonger les prestations de relance économique : la crise 'n’est pas finie et la troisième vague fait des ravages. Il est donc nécessaire que les travailleurs et travailleuses reçoivent de l'aide.

Les mesures du gouvernement Trudeau sont bien reçues, mais le MAC garde le cap : le programme d’assurance-emploi doit être revu en profondeur et modernisé.